Production

Pénétrez dans l’univers du staff LOWA

LOWA – tradition depuis 1923. Nous vous offrons un aperçu de notre production à Jetzendorf.

Cuir

Le cuir

Le cuir, principal matériau utilisé pour la fabrication de chaussures, est soumis à un tannage qui permet de le conserver. Il est très solide et résiste à l'abrasion, est extensible, souple, garde sa forme et, selon son traitement, il absorbe plus ou moins de vapeur d'eau. Par ailleurs, il peut être apprêté dès le tannage avec une imprégnation hydrophobe spéciale qui le rend imperméable.
Pour les cuirs de grande qualité, les agents de tannage sont fermement liés aux fibres. Les tanneries produisent autant que possible dans le respect de l'environnement et elles ont toutes leurs propres stations d'épuration.

LOWA n'utilise que du cuir de bœuf sélectionné d'origine européenne. Il ne contient évidemment pas de polluants.

Types de cuir

Les types de cuir

Selon l'utilisation souhaitée, on aura le choix entre différents types de cuir, par exemple:

  • Cuir lisse - couches supérieures de la peau, sensible aux rayures.
  • Cuir nubuck - couches supérieures de la peau (légèrement gratté), relativement peu délicat et stable, idéal pour les chaussures de trekking.
  • Suède - ou cuir fendu - couches moyennes de la peau, fibres visibles, très robuste, extensibilité limitée et résistant aux déchirures.
  • Cuir retourné ("Hunting" ou "Roughout") - surface très résistante avec un envers stable, optimal pour les chaussures de montagne.

Cuir de bœuf, a environ six à huit millimètres d'épaisseur à l'état brut et doit donc être fendu. Les spécialistes décident pendant le tannage où la séparation doit se faire: s'il sera un cuir pleine fleur épais et un cuir fendu fin ou vice-versa.

Stanzen

Le découpage

Comme pour la fabrication de petits biscuits, des poinçonneuses hydrauliques - avec les couteaux à découper - traversent le cuir. Il faut un couteau à découper pour chaque pièce d'une chaussure, et ceci évidemment pour chaque pointure. La qualité de la chaussure finie dépend essentiellement du placement du couteau à découper sur la surface du cuir dont la structure et la flexibilité peuvent fortement varier.

piquage

Le piquage

Une fois découpées, les pièces de cuir doivent être exactement assemblées avec des machines à coudre robustes. Après le piquage, les coutures d'une doublure GORE-TEX® sont rendues étanches avec une bande.

Colle et pièces de fermeture

Colle et pièxes de fermeture

Chez LOWA, un procédé spécial de collage par vaporisation garantit que les pores des matériaux restent ouverts pour que la vapeur d'eau soit transportée loin du pied. Les œillets et les crochets métalliques sont posés sur des riveteuses spéciales.

 

La forme

La forme

On appelle forme la pièce en bois ou en plastique symbolisant le pied sur laquelle une chaussure est fabriquée. La chaussure (plus précisément la partie supérieure d'une chaussure) est quasiment formée sur les formes afin que les caractéristiques spécifiques à l'utilisation et à la marque soient transmises dans l'intérieur de la chaussure pour obtenir la stabilité et le bon chaussant.

Il existe des formes spéciales pour chaque type de chaussure qui sont modelées selon des exigences particulières et des valeurs empiriques. Pour les modèles femme, LOWA utilise bien évidemment des formes spéciales.

Zwickmaschine

Le montage

Dans le métier de cordonnerie on appelle "montage" le procédé difficile de formation et de fixation de la tige de la chaussure (la partie supérieure sans la semelle) sur les formes. De lourdes machines assistées par ordinateur tirent la tige sur les formes jusqu'à ce qu'elle soit bien positionnée. Les pinces de la machine tirent le bord inférieur de la tige aussi bas que possible pour qu'elle puisse être fixée sur la semelle première posée sur la forme au moyen d'une colle ou de petits clous. La semelle extérieure est ensuite fixée sur cette semelle première qui, selon la flexibilité souhaitée de la chaussure, peut être souple ou dure.

L'enrobage caoutchouc

L'enrobage caoutchouc

L'enrobage caoutchouc monté séparément est une caractéristique typique de LOWA. Cette bande de caoutchouc enrobant la chaussure protège le cuir contre les détériorations et l'humidité.

 

Semelles

Les semelles

LOWA utilise presqu'exclusivement des semelles en caoutchouc qui sont en général dotées d'une semelle intermédiaire en mousse polyuréthane (PU).
Aussi bien le dessous de la tige montée que la semelle doivent être très bien préparées avant d'être assemblées par collage avec des presses pneumatiques. Aussitôt après le pressage, le collage est fixé dans un tunnel de refroidissement.

retrait de la forme

Le retrait de la forme

A la fin du processus de production, la forme qui avait servi de moule est retirée mécaniquement de la chaussure finie. Jusqu'à un passé récent, ce travail difficile était encore effectué à la main. De nos jours, ce sont de lourdes machines qui s'en chargent.

 

La finition

La finition

Pendant le contrôle final, la dernière touche est donnée à la chaussure. On pose alors les lacets, les semelles intérieures et les étiquettes de composition, puis les chaussures sont mises en boîte.

 

L'expédition

L'expédition

Les chaussures sont stockées dans l'entrepôt de LOWA d'où elles sont ensuite expédiées aux clients.