Madone Noire

Ines Papert réussit la première ascension en libre de la paroi sud-ouest de l'Untersberg (Berchtesgadner Hochthron). Il s'écoule parfois quelques années entre l'idée alpinistique et l'ascension réelle - justement peut-être lorsque la paroi concernée n'attend pas sur un continent lointain. C'est ce qui s'est passé avec Ines Papert et la paroi sud-ouest de l'Untersberg (Berchtesgadner Hochthron).

Ines Papert sur la Madone Noire

La paroi sud-ouest de l'Untersberg

"En 2008, j'ai entrepris avec Stefan Rass de poursuivre une voie ouverte il y a longtemps par Michael Grassl ("Gschlossei") sur la paroi sud-ouest de l'Untersberg sur le Berchtesgadener Hochthron. Stefan et moi, nous avons tracé la voie en ligne directe depuis le bas. Après l'ascension technique, il s'est avéré que l'ascension en libre risquait de s'avérer difficile. A l'époque, je ne me doutais pas qu'il finirait par s'écouler encore quatre longues années avant que je réussisse le point rouge", dit Ines lorsqu'elle décrit la situation de départ en 2008.

Cela tient sans doute en partie également au fait que cette voie se trouve quasiment sur le propre territoire d'Ines et que si une ascension ne se fait pas, c'est souvent par simple manque de temps : "Finalement, j'ai dû reconnaître qu'il ne serait pas si facile de franchir les six longueurs de corde en libre."

En octobre, elle a fini par se lancer dans une tentative hautement motivée, avec sa grande amie Lisi Steurer : "Le 6 octobre 2013, nous nous sommes retrouvées toutes les deux au pied de la paroi. Conditions automnales optimales. Nous étions convaincues que nous pourrions réussir ce jour-là toutes deux. Le matin, avant qu'il fasse chaud, j'ai réussi pour la première fois l'ascension de la première longueur. C'était extrêmement juste - je n'avais absolument plus de réserves dans l'avant-bras lorsque j'ai atteint en exultant la première vire. Lisi m'a aussitôt redescendue. Puis elle a grimpé devant moi. J'aurais tant aimé que mon amie réussisse l'ascension. Mais son pied a glissé sur la paroi - comme cela m'était souvent arrivé juste avant - et elle a décroché juste avant la vire. La deuxième tentative de Lisi a également échoué. Nous avons décidé de poursuivre l'ascension. Par cette merveilleuse journée d'automne, j'ai réussi toutes les longueurs de corde suivantes - même si ce ne fut pas sans peine - dès la première tentative. Même l'avant-dernière, de difficulté 7c. En fin d'après-midi, je suis en bas, avec Lisi. Le fait d'avoir pu partager cette journée très particulière avec mon amie a beaucoup d'importance pour moi. Lorsque je promets à Lisi de l'accompagner dans cette voie jusqu'à ce qu'elle réussisse l'ascension, nous scellons ma promesse en topant là."

Faits
- 180m de hauteur de paroi
- Nom de la voie: Schwarze Madonna (Madone Noire)
- Proposition de note 10- (8a+)
- 6 longueurs de corde (8a+, 7a, 6c, 7b+, 7c, 6a)