Riders on the Storm: Mayan Smith-Gobat et Ines Papert

Le six février dernier, Ines Papert et Mayan Smith-Gobat accompagnées du photographe Thomas Senf atteignaient le sommet de la Tour Centrale du Paine, dans le parc national des Tours du Paine en Patagonie, par la face Est. Un succès qui fait d’eux la cinquième ascension connue de « Riders in the Storm », 25 ans après la première ascension historique de la voie.

Cette ligne exceptionnelle et raide de 1300m sur la face Est de la tour Centrale fut grimpée pour la première fois par Wolfgang Güllich, Kurt Albert, Bern Arnold, Peter Dittrich and Norbert Baetz en janvier 1991 en 15 jours d’escalade sur une période totale de six semaines. La voie fut cotée 7c, A3. Depuis, de nombreuses tentatives ont été faites avec comme but de grimper en libre l’intégralité de la voie. Mais en raison de la glace dans les fissures du haut et les conditions météo difficiles en Patagonie, deux longueurs de fissure raides sous le sommet avaient empêché toute tentative de libre d’aboutir. Et puis il y avait aussi une longueur d’artif dans la partie inférieure de la face où un pendule et un crochet goutte d’eau étaient nécessaires pour passer une section complètement lisse.

L’objectif d’Ines et Mayan était également de grimper en libre la totalité de la voie. Le voyage a commencé avec une météo incroyablement stable et pendant leur première semaine dans la voie le duo a réussit à trouver une variante en cinq longueurs très difficiles pour éviter la section avec le pas d’artif sur crochet. Cependant, afin de tirer le meilleur parti de cette météo stable, Ines et Mayan ont choisi de se concentrer sur les longueurs du haut à libérer et de sortir au sommet avant de consacrer plus de temps dans les cinq longueurs dures de leur nouvelle variante dans la section inférieure de la voie.

Au cours de la dernière journée du créneau météo de beau temps et après trois semaines passées dans le mur, Mayan, les doigts baignés de sang en de nombreux endroits, réussit à grimper en libre les longueurs 29 et 30 à la lumière du petit matin, avant que les fissures supérieures ne deviennent une cascade d’eau à cause de la fonte de la glace au-dessus de la cordée. Ensuite, Ines, Thomas et Mayan ont continué jusqu’au sommet de la Tour Central, atteignant sa cime le six février à midi quarante-huit, par une journée magnifique et étonnamment calme, sans vent.

  • Voie: Riders on the storm
  • Lieu: La Tour Centrale du Pain, Face Est, 2800m
  • Parc National des Tours du Paine, Patagonie, Chili
  • 38 longueurs- avec la nouvelle variante en libre, 1300m de long.
  • Quotation: 7c+, deux longueurs n’ont pas été grimpées en libre à ce jour
  • Ines et Mayan ont grimpé toutes les longueurs en libre, excepté quatre d’entre elles.
  • Ines Papert, Mayan Smith-Gobat et Thomas Senf étaient aux Tours du Paine du 16 Janvier au 20
  • Février
  • Journées d’escalade: 15 journées réelles
  • Sommet: le 6 février 2016 à 12h48
  • Cinquième ascension connue de “Riders on the Storm” 

Read full article …

Photographer: Thomas Senf